fontetes
À l'intersection des rues Mérindol et des Cardeurs, se trouvait un puits qui fut remplacé en 1715 par la fontaine actuelle. Au milieu du bassin circulaire s'élève une courte colonne sculptée de petits arcs et surmonté d'un angelot. Chaque face de cette colonne porte un mascaron à tête de lion et deux autres têtes d'angelots entourées d'un motif floral. Retour / Return







hoteldeville
Elle fut érigée selon les dessins de l’architecte Brun. Le bassin en forme de polygone est de Georges Vallon et le décor de Chastel. Une colonne romaine trouvée dans les ruines du Palais Comtal la surmonte. Elle est surmontée d’un globe entouré d’un laurier de métal doré. Le chapiteau corinthien de la colonne ainsi que les macarons à tête d’hommes barbus d’où s’échappe l’eau et les guirlandes de son piédestal ont été sculptés par Chastel. Quatre inscriptions se situent sur au pied : - A l’ouest (côté de l’hôtel de ville) : Cette inscription s’adresse au régime de la municipalité. - A l’est et au Sud : Inscriptions en l’honneur de Louis XV, du Duc de Villars (gouverneur), du président du Parlement (Gallois de la Tour)… - Au Nord : Une inscription rappelant que l’eau fut amenée par les Romains. L’inscription qui fait face à l’hôtel de ville est une inscription « caméléon » qui a été renouvelée successivement sous tous les régimes. Déclarée aux monuments historiques en 1905. Retour








Retour / Return







Fontaine sise dans le jardin d'une copropriété privée du quartier Mazarin. Retour / Return








Retour / Return








    artset metiers Face au cours des Arts et Métiers, elle date de 1843. Ornée d'un buste de St-Louis et d'une colonne romaine, elle présente un piédestal à mascarons et un écusson de la Ville d'Aix entouré de feuillages. Retour / Return








    Roi René Sculpté par David Angers sur les dessins de Revoil, elle fut commencée en 1819. Le Roi René tient une grappe de raisins Muscat dans sa main. (Ce serait lui qui les aurait introduits en Provence). A ses pieds, reposent des livres et une palette pour rappeler ses goûts pour les arts/ rappellent qu’il fut le protecteur des Arts, des Sciences et des Lettres. Sur le piédestal sont gravés ses titres sauf le principal qui est celui de Comte de Provence. Il porte la couronne des comtes de Provence. Retour / Return








    precheurs Œuvre de Chastel. Cette fontaine monumentale se compose d’une vasque à seize pans. Ainsi que d’un obélisque en pierre de Calissane situé sur un socle émergeant du bassin. Celui-ci est surmonté d’une sphère. Cette sphère est surmontée elle-même d’un aigle aux ailes déployées. Quatre lions supportent l’obélisque. Sur le socle, on retrouve quatre inscriptions envoyées de Paris par « L’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres » Quatre médaillons se situaient au-dessus des inscriptions, ils datent de 1793 à 1833 mais ils furent détruits. Ils représentaient : Sextius Calvinus, fondateur d’Aix (à l’est)/ Charles III du Maine, dernier comte de Provence (à l’ouest)/ Le futur Comte de Provence, Louis XVIII (au nord)/ Louis XV, grand-père de Louis XVIII ( au sud, refait vers 1940). Retour / Return








Retour / Return









.Retour / Return








.Retour / Return








    sanglier La "fontaine du Sanglier" fait figure de nouvelle venue sur la Place.Elle n'a été installée que dans les années 80, lors de la réorganisation complète du site. Il s'agit d'une copie du Sanglier réalisé par Pietro TACCA, sculpteur florentin du 17e siècle. Elève de Giambologna, dit Jean de Bologne (1529-1608), nous devons à Tacca des œuvres telles que les bas-reliefs de la statue équestre de Cosme 1er et la fontaine de la place de l’Annunziata à Florence, la statue d’Henri IV sur le Pont Neuf à Paris ou encore la statue équestre de Philippe IV à Madrid. Retour / Return








Retour / Return








Retour / Return








     4dauphins Elle est l’œuvre de J.C. Rambot. A l’origine, on lui donna le nom de St Michel en l’honneur du Cardinal Michel de Mazarin. Elle est la première fontaine construite au milieu d’une place publique. Auparavant, toutes les fontaines étaient construites contre un mur et avaient un rôle utilitaire. On peut y voir un obélisque surmonté d’une pomme de pin et soutenue par quatre dauphins aux mouvements très gracieux et crachant de l’eau dans un bassin à mouvement demi-cintré. Le Saint Michel en bronze qui devait la surmonter à été remplacé par une fleur de lys puis, en 1830, par une croix de Malte. Elle a été classée en 1905. Retour / Return







rotonde
Œuvre de Tournade et Sylvestre Le bassin fait 32 mètres de diamètre. Elle fait 12 mètres de haut. On retrouve 12 lions en bronze ainsi que des cygnes, des naïades et des dauphins chevauchés par des angelots. Au sommet trônent trois statues, trois grâces sculptées par Ramus, Ferrat et Chabaud - la justice est tournée vers Aix - les beaux-arts tournés vers Avignon - l’agriculture est tournée vers Marseille Monsieur Truphème a décoré la base ornée de guépards. Les lions, cygnes et enfants sont aussi son œuvre mais ils furent coulés à Paris. Monsieur Michel a sculpté les dauphins ouvrant le piédestal hexagonal et les macarons ont été dessinés par Monsieur Chabaud. A l’origine, elle était alimentée par les eaux du canal du Verdon. Depuis 1974, l’eau de la fontaine est recyclée. Retour / Return






moussue
Dite la fontaine « d'eau chaude".Elle est alimentée par la source thermale des Bagniers. Son eau est à 18°c. Décorée d’abord d’un triton projetant l’eau par une conque marine, elle fut remplacée plusieurs fois. En 1734, elle prit la forme des deux bassins superposés que la végétation a envahis. Elle fut la première fontaine construite sur le Cours. C’est la seule fontaine encore alimentée par l’eau de Thermes. Retour / Return







9 canons
Elle remplace la fontaine St Lazare. A l’origine son bassin était composé de quatre lobes mais deux ont été coupés pour permettre la circulation des véhicules. Son eau était utilisée par les par les religieuses de St Ursule (Lycée Mignet) puis par les Bénédictines. Elle fut révisée en 1761, c’est alors qu’on lui donna le nom de fontaine des Neufs Canons. Elle a été classée en 1929. Au 19ème et au début du 20ème c’était un abreuvoir pour les troupeaux venus d’Arles en transhumance, ce qui explique la présence d’une margelle aussi basse. Retour / Return







Villeverte
La fontaine Villeverte rappelle que par le passé, ce quartier d'Aix-en-Provence aujourd'hui en plein essor avec les allées provencales et de nombreux commerces comme la FNAC d'Aix-en-Provence, était occupé par de nombreux prés et champs. Lieu de passage des transhumances de la région, la fontaine Villeverte faisait office d'abreuvoir. C'est ce qui explique la margelle auusi basse. Retour / Return








    Pascal Située en haut du Cours Sextius, elle fut offerte à la ville en 1922 par l'industriel Pascal qui lui laissa son nom. Les Aixois viennent nombreux y chercher l'eau thermale coulant dans le grand bassin d'une vasque décorée de volutes (enroulements sculptés en spirale ou en hélice) .Elle fut classée en 1949. Retour / Return







Albertas
La fontaine des Cardeurs se situe sur le forum des Cardeurs, place qui est le lieu où se sont installés de nombreuses tables et restaurants de la ville d'Aix en Provence. Elle apporte ainsi un peu de fraicheur à tous les aixois et estivants qui viennent déjeuner et diner sur cette place incontournable pour les gourmands ! Retour / Return







Albertas
Faite d’un bassin circulaire bordé de ferronneries qui recueille l’eau retombant d’une vasque elle-même supportée par un piédestal sculpté de feuilles, de guirlandes et de rosaces. Elle est l’œuvre d’ingénieurs de l’Ecole des Arts et Métiers de la ville d’Aix. Retour / Return







archevéché
Son nom vient du provençal spelunca ce qui signifie grotte parce que son eau provient d’une grotte souterraine.
C’est la plus ancienne fontaine de la ville puisqu’elle fut construite en 1618. Elle fut transportée là en 1756. Avant elle se trouvait sur une petite place, aujourd’hui disparue, à l’entrée de la rue de Littera, place appelée Place d’Espeluque ou Place du Pilori parce que s’y trouvait le pilori du bourg Saint Sauveur. Ouverte au milieu du XVIII ème siècle, la place de l’archevêché a été décorée par la vieille fontaine d’Espeluque, plaquée contre un mur en matériaux romain dans un encadrement du XVIII ème et adossée au mur romain méridional de la cathédrale. Deux pilastres soutiennent un entablement orné en son centre d’un médaillon à l’effigie de l’historien Marcel Provence, mort en 1952.
Retour / Return








.Retour / Return









Pascal Retour / Return








    bagniers La rue des Bagniers offre une fraîche fontaine qui fut adossée à un mur un siècle plus tard. Elle fut transférée en 1759. On a récemment placé un médaillon en bronze représentant Paul Cézanne, d’après un dessin de Renoir, entouré de fruits et de fleurs. Retour / Return








    augustins Edifiée en 1620, la fontaine de la place des Augustins fut transformée en lavoir public en 1786. Elle fut reconstruite en ville en 1820. Elle fut alors ornée d’une colonne de granit antique provenant du mausolée gallo-romain du Palais des Comtes de Provence. Au sommet de cette colonne se trouve une étoile en cuivre à douze pointes. Elle fut classée en 1949. Retour / Return








    tanneurs La fontaine recevait les eaux de la ville. Elle a été rénovée après la révolution française car elle était en mauvais état. De la fontaine originale, il ne reste que les éléments sculptés, le reste a été refait en 1861 car l’eau fuyait. Les statues sont de Jean Chastel. La pierre vient de la région et on peut voir deux têtes de lions d’Escursan. Le bassin est octogonal, en pierre de Pourrieres. Elle fut classée en 1949. Retour / Return








Retour / Return







3 ormeaux
Elle est composée d’éléments de décor du XVIIème siècle. On l’attribue au XVIIéme siècle mais elle a pourtant la grâce de Louis XVI. L’eau jaillit de quatre canons dans un bassin octogonal au-dessus duquel se trouve une lourde colonne décorée de motifs de fleurs et de fruits. Retour / Return








St Jean
La fontaine de Malte se situe place Saint-Jean de Malte. Ornée d'une croix de Malte qui symbolise l'Ordre, elle a été édifiée par Georges Vallon en 1759. Retour / Return







Retour / Return








.Retour / Return








    fontaine_argent Due à l’architecte Vallon et porte ce nom sans doute en raison du coût élevé de sa réalisation. L’eau sort par la bouche de deux personnages joufflus délicatement ciselés par Chastel. Retour / Return








Retour / Return