page d'accueil numéros d'Aboville switch to english
Numérotation Sosa-Stradonitz

En généalogie , pour numéroter les ascendants d'une personne on utilise
la numérotation Sosa Stradonitz
( en abrégé numérotation Sosa).
Dans cette numérotation on attribue le numéro 1 à la personne de référence de la généalogie( dénommée le "de cujus")
Au père ce cette personne on attribue le numéro 2 , à sa mère le numéro 3 et à ses quatre grands parents les numéros 4, 5, 6 et 7
D'une façon générale si un membre de l'ascendance a N pour numéro Sosa :
  Son père a 2 x N pour numéro Sosa et sa mère a 2 x N+1 pour numéro Sosa
  Si c'est un homme son numéro Sosa N est pair (sauf la personne de référence) et sa conjointe a N+1 pour numéro Sosa et il est impair. Si c'est une femme son numéro Sosa N est impair et son conjoint a N-1 pour numéro Sosa
  Son fils ou sa fille a entier(N / 2) pour numéro Sosa
  Les ascendants de la génération g par rapport au n° 1 ont des numéros Sosa de 2g à 2g+1-1 et cette génération contient 2g ancêtres.

N° générationNaissanceparenté numéros Sosa
  1970/1980de cujus1
I1940/1950parents2, 3
II1910/1920grands parents4, 5, 6 ,7
III1880/1890arrière grands parents8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15
IV1850/1860trisaïeulsde 16 à 31
V1820/1830quadrisaïeulsde 32 à 63
VI1790/1800aïeux 6ème générationde 64 à 127
VI1760/1770aïeux 7ème générationde 128 à 255
VII1730/1740aïeux 8ème génération256 à 511
VIII1700/1710aïeux 9ème génération512 à 1023
IX1670/1680aïeux 10ème génération1024 à 2047
aa aa aa aa
XIX1370/1380aïeux 19ème générationde 524.288 à 1.048.575
aa aa aa aa
XXXVII740/750
(Charlemagne)
aïeux 37ème génération de 1,4 x 10 11 à 2,8 x 1011soit 140 milliards d'ancêtres théoriques

Un aïeul peut avoir plusieurs numéros Sosa (s'il est implexe).
Il en résulte encore de ce qui précède que cette numérotation ne sert que pour les ascendants directs de la personne étudiée.
Pour numéroter les branches parallèles on se sert de la numérotation dite de d'Aboville

Haut de page page d'accueil


















page d'accueil numéros Sosa
La numérotation de d'Aboville

Le système de numérotation Sosa-Stradonitz utilisé dans une généalogie ascendante ne peut pas être utilisé pour codifier les individus d'une généalogie descendante. Dans une généalogie descendante, on part de l'ancêtre le plus ancien et on recherche tous ses descendants. Pour numéroter les descendants d'une personne on utilise
La numérotation de d'Aboville
La méthode d'Aboville est la plus utilisée et une des plus simples bien que les codes obtenus s'allongent à chaque nouvelle génération. (il existe d'autres les méthodes Pélissier, Dujardin, Tabuteau, Ponroy, Demonferrand, Dupaquier...)
Principe
En voici les principes.
- L'ancêtre de départ porte le numéro 1.
- Chacun des enfants d'une famille est identifié par le numéro de son père suivi du rang qu'il occupe parmi ses frères et sœurs.
- S'il y a plus de 9 enfants on utilise des lettres majuscules : A pour le dixième, B pour le onzième...
- Il est toujours possible d'ajouter un individu sans bouleverser les numéros existants.
- Dans un même fichier il est possible de faire cohabiter plusieurs généalogies descendantes en numérotant l'ancêtre de départ avec son numéro Sosa. Les deux enfants de l'individu 14 porteront par exemple les numéros 14/1 et 14/2.

Exemple 1: Si l'ancêtre de départ a 3 enfants, ils porteront les numéros 11, 12 et 13. On peut séparer les chiffres par des points (1.1 ou 1.2).

Exemple 2: Le père des individus 113511 et 113512 est 11351, ils appartiennent à la 6ème génération.

Illustration graphique
Dans l'exemple ci-dessous l'individu 122 n'a pas encore de descendance connue. Dés qu'un de ses enfants sera identifié il portera le numéro 1221.



Haut de page page d'accueil